AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'histoire de Damlon le guerrier du Gondor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
le seigneur du Rhûn
Shiriff
avatar

Nombre de messages : 39
Age : 21
Localisation : le Rhûn toujours dans le désert
Date d'inscription : 28/01/2009

MessageSujet: L'histoire de Damlon le guerrier du Gondor   Jeu 26 Fév - 10:45

Introduction :


Moi, Damlon guerrier du Gondor, je vais vous raconter mon histoire.



Chapitre 1:Osgiliath.

Avec ma section nous devions protéger Osgiliath des sbires de Sauron
.Mon capitaine Faramir, frère de Boromir était l'un des plus courageux officier du Gondor. Les éclaireurs rapportaient la même chose : l'ennemi arrivait .Voyant cela faramir s'écria :
"Hommes du Gondor soyez avec moi et gardons Osgiliath !!"
-"Ouuaaaiiss!!!" S'écrièrent les soldats.
Mon escouade commandé par Faramir prit position proche de L'Anduin , le fleuve qui traversait la ville en ruine .


Chapitre2 : la peur et le courage.


Voyant les bateaux ennemis qui se rapprochaient je sentais une fièvre qui montait en moi, une fièvre qui donne du courage mais aussi de la peur. Mon capitaine attendait le bon moment ...



Chapitre 3 : L'attaque.

Les bateaux arrivaient au bord de l'eau vomissaient d'orques crasseux. Nous nous éliancions a leur rencontre tandis que nos archers nous couvraient. Le corps à corp fut sanglant , nous tenions mais ils étaient trop nombreux. Je vis un homme se faire décapiter. Nous nous battions comme des lions Faramir mettait le vide autour de lui.Tandis que les rangers commandés par Madril descendaient des dizaines d'orques. L'ennemi était trop nombreux.


Chapitre 4 : la retraite.

Voyant nos compagnons baignant dans la sang et que toujours plus d'orque arrivaient , Faramir décida de battre en retraite. Madril fut bousculé et se trouva à la merci des orques qui l'achevèrent, ceci marquant la fin du ranger. Avec les quelques survivants nous rentrions à Minas Tirith l'air tout penaud.


Chapitre5:Denethor

Denetor , père de Faramir et Boromir s'écria:
"Vous êtes des laches, pourquoi avoir ainsi abandonné Osgiliath a l'ennemi?"
- Père nous nous faisions massacrés, contredit le fils de l'intendant.
- Reprenez Osgialith une bonne fois pour toute.
- Bien père mais ayez à l'avenir plus de respect pour moi.
Sur ces mots Faramir rassembla la cavalerie et alla reprendre Osgialith .Je ne faisais pas partie de la cavalerie , je les regardais partir à la mort .



Chapitre 6 : la charge

La cavalerie avançait doucement vers la ville en ruine ou les archers ennemis prirent position. Faramir éperonna son cheval et chargea en hurlant, tous les hommes le suivirent .Le soleil se levait et déja des hommes allaient mourir. Les achers décochèrent leurs flèches. Les fils du Gondor s'écroulèrent par dizaines. Les cavaliers chargèrent. Je vis Polmos, un ami, il s'écroula, il y avait une flèche dans la poitrine. Fou de rage je voulus me lancer à la charge pour venger mon ami mais heureusement pour moi, Beregond , garde du corps de Boromir me retint. Puis j'entendis dernière moi les cris des hommes, Faramir tomba sous les flèches .Gandalf monta sur Gripoil et alla chercher Faramir gravement bléssé fût le seul survivant.Les hommes pleuraient la bravoure et le courage des morts .






Tome 2 : Minas Tirith


Chapitre 1 : la guerre


Aprés la charge sucidaire de mon capitaine, l'espoir de battre l'enemi nous quittait , les nuits étaient longues, marquées par les cauchemars, qui allaient se réaliser . Seul le magicien blanc avait encore un peu d'espoir , il était rempli de sagesse et nous lui faisions confiance. Au loin dans la nuit des ténèbres nous voyons le Modror qui se vidait de ses guerriers crasseux et puants. Denethor pleurait son fils Faramir gravement blessé, le jeune capitaine était entre la vie et la mort. Je préparais mon armure, mon épée et mon bouclier car j'était de garde cette nuit, heuresement, un garde de la citadelle, un certain Biabon me tenit compagnie , lui aussi avait peur de la mort qui se rapprochait a chaque minute un peu plus de nous. La nuit fut froide, le lendemain à l'aube, devant nos portes, se tenait pas moins de 50 000 Orques , alors que nous étions que 10 000, dès 9 heures du matin, avec les quelques survivants de ma section, nous allions préparer les trébuchets pour accueillir les guerriers du mal , avec cette nuit longue et pénible, nos membres étaient fatigués et les pierres étaient lourdes .Un seul espoir nous guettait, le Rohan mais arrivera-t-il ?




Chapitre 2 :l'entraînement


Avant le combat , mes amis , moi et tout le reste de l'armée allèrent s'entraîner , dès que je commença le duel avec Biabon , je sentis une fatigue monter en moi, je luttais contre mais s'était trop dure. Je voyais flou, je tournis de l'oeil et puis le trou noir. Je me relevais à l'infirmerie, Biabon se tenait à mes côtés, il me disait qu'il y avait de plus en plus de guerriers du mal qui se tenaient devent les murs, ils étaient assoifés de sang et de chair fraiche . Au loin les orages se déchainèrent marquant le début d'un long et pénible siège . Pour récuperer des forces , on me mit de garde .Avec désaroi je vis qu'après le passage des orques , il n'y avait plus d'herbe , si le Gondor perdait cette bataille, la guerre serait finie marquant la fin des hommes et le début du règne du mal. D'après Beregond l'ancien garde du corps de Boromir, toutes les armées du bien seront présentes à la bataille . Je vis Pipin s'entraîner durement, j'avais entendu des rumeurs sur la portée de bras des Hobbits c'est là que j'ai compris le sens de cette rumeur. Pourtant , il avait le courage digne d'un garde de la cour. Soudain, j'entendis les cloches sonner , avec une peur qui nous titaniserait , nous nous élançions aux murs , désormais ce sont des centaines de guerriers qui dévalent les rues commandés par Gandalf. Je vis une lueur d'espoir dans mon coeur , avec Biabon nous avions peur mais nous voulions prouver notre bravoure .


Chapitre 3: déploiement

Je regardai une dernière fois derrière moi, je ne reverrais plus la plupart des habitants de cette cité . Mon compagnon me fit sortir de mes rêves et j'alla me mettre en formation. Les orques déclenchèrent les catapultes et ma demeure s'éffondra et des têtes volèrent , c'étaient des prissonniers cette fois notre colère était plus puissante que jamais. Gandalf riposta et ordonna de tirer avec les trébuchets, les orques se lancèrent a l'assaut et les trolls poussaient des tours de sièges immense . Moi et ma formation étions situé juste devant la porte principale. Malgré le tir des archers sur l'ordre du magicien blanc , une fois les trolls arrivaient à hauteur des murs , les tours de sièges vomissaient d'orques , le combat était lancé .


Dernière édition par le seigneur du Rhûn le Ven 27 Fév - 10:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kulguhr
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 1082
Age : 41
Localisation : Troyes (10)
Camp : Chef de camp du Mordor/Moria
Date d'inscription : 22/01/2007

MessageSujet: Re: L'histoire de Damlon le guerrier du Gondor   Jeu 26 Fév - 21:34

Un bon début, une suite est attendue je suppose?
Seul point un peu bizarre pour moi c'est la scène de charge décrite par le soldat resté à Minas Tirith. Il avait des jumelles ou un chirurgien lui avait greffé des yeux d'aigle?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kulguhr.blogspot.fr/
le seigneur du Rhûn
Shiriff
avatar

Nombre de messages : 39
Age : 21
Localisation : le Rhûn toujours dans le désert
Date d'inscription : 28/01/2009

MessageSujet: Re: L'histoire de Damlon le guerrier du Gondor   Ven 27 Fév - 10:12

Alors oui lol! lol! .
J'arrangerais ça mais plus tard mais mon rapports de bataille qui approche .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Babuil
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1582
Age : 29
Localisation : Où l'on mange bien...
Date d'inscription : 18/01/2007

MessageSujet: Re: L'histoire de Damlon le guerrier du Gondor   Dim 1 Mar - 22:41

Très bonne initiative.

Seulement tu te calques trop à mes yeux sur le bouquin, tout le monde connait l'histoire, du coup il n'y a pas un réel intérêt à reprendre les mêmes faits sans y apporter une certaine valeur ajoutée, et pour moi elle n'y est pas.

Ensuite de nombreuses fautes que j'ai plus ou moins corrigé. Des fautes d'orthographes, de ponctuation, de conjugaison, de grammaire, des lourdeurs, du coup j'ai eu du mal pour me lancer dans le récit.

Ensuite parfois dans le choix des mots je trouve que c'est assez maladroit, par exemple :
- "nous rentrions à Minas Tirith l'air tout penaud"

Pour la suite essaye de te détacher un peu des actions du film. Le fait de prendre un soldat lambda et de voir comment il a vécut le siège et la bataille est intéressant. Mais trouve une trame qui te donne la possibilité de te détacher des faits que nous connaissons déja.

_________________
"La principale caractéristique d'un dragon, ce n'est pas d'avoir des écailles ni de cracher du feu : c'est une irréductible tendance au capitalisme."



Blog de la Guerre de l'anneau
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le seigneur du Rhûn
Shiriff
avatar

Nombre de messages : 39
Age : 21
Localisation : le Rhûn toujours dans le désert
Date d'inscription : 28/01/2009

MessageSujet: Re: L'histoire de Damlon le guerrier du Gondor   Lun 2 Mar - 10:31

Oui c'est vrai je vais essayer pour le siège .Merci pour les fautes .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'histoire de Damlon le guerrier du Gondor   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'histoire de Damlon le guerrier du Gondor
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'histoire de Damlon le guerrier du Gondor
» comment peindre les guerrier du gondor
» Gondor never die P.6
» Tactique Gondor
» Prêtre Guerrier de Darius Hinks

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre de l'Anneau  :: Le Jeu de Bataille :: Le Jeu :: Créations et Développements-
Sauter vers: