AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les aventures de Glorfindel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Balïn
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 521
Age : 26
Localisation : Morïa
Camp : Royaumes sous la montagne
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Les aventures de Glorfindel   Dim 1 Avr - 14:36

J'avais commencé à écrire une petite Fiction y'a un mois.
Ca raconte les histoires d'un dénommé Glorfindel, j'introduit des nouveautés (forcément) mais je fais mon possible pour respecter l'Univer de Tolkien.


Chapitre 1 : Début de la Quète

Depuis longtemps déjà, Morgoroth, le Noir Ennemi du Monde ne s'aventurait plus à Aman, enchaîné qu'il était en dehors du monde par les Valar.
Mais le Mal n'avait pas disparut comme on aurait pu le croire, car Sauron le Maia, autrefois le lieutenant de Morgoth avait repris des forces. Quand il fut vaincus par Luthien
et qu'il dut lui céder ses pouvoirs sur l'Île pu se trouvait Tol-in-Gaurhoth, l'Île des loups-garou. Après cette défaite, le pouvoir de Sauron en avait été amoindris, et la colère de son Maître terrifiante. Aujourd'hui toutefois, il croit de nouveau. Beaucoup d'Elfes ont quitté les Terres du Milieu, il n'en reste plus beaucoup.
Sauron, fort de toute son astuce cherche maintenant à les dominer, mais il s'y prend comme Morgoth avant lui, par des paroles mielleuses, des conseils apparemment avisés pour gagner la confiance de tous. Les Noldor qui avaient le plus soif de savoir et de conaissances l'écoutèrent avidement, ils s'en repentirraient bien plus tard...

Nous sommes à la fin du Second Âge, à Imladris comme on la nomme en poésie. Sauron commence à dévoiler sa nature maléfique et la guerre couve ; mais face à ces terribles événement, un rayon de soleil vient percer les nuages et tombe dans une des chambres de Imladris. C'est l'aube. Un cri aigu jaillit dans l'air :
- OUUUIIIIIINNNNN !
- Il arrive ! Tenez vous prêts ! Voilà ! Il est sortit !

Et oui, c'est une naissance !
L'Enfant fut appelé Glorfindel, car un fin duvet blond lui recouvrait déjà le crâne, et Elrond le sage prédit qu'il serait à la semblance même de son ancêtre, Glorfindel de Gondolin, qui mourut en combattant un Balrog, un démon de la peur.

L'enfant devint rapidement grand et fort en prenant de l'âge, mais ce n'était pas de cela que vint sa renommée, mais par son puissant esprit de justice, de compassion, de volonté. Quand il atteignit les 15 ans, on l'appela Glorfindel le Juste, pour le différencier de l'autrement célèbre Glorfindel.
Déjà la guerre contre Sauron commençait et les Elfes durent reprendre les armes, Glorfindel s'en tira honorablement.
Quand il eu 27 ans (âge encore très jeune pour un Elfe) il devint un fier combattant, symbole de l'apogée des Elfes, presque autant que Galadriel, Elrond et Fëanor, et l'on dit que s'il avait vécu, il aurait même pu rivaliser avec eux l'arme à la main. Mais Glorfindel était sage, il voulait toujours défendre les nobles causes, pour des causes justes.
L'occasion arriva sous la forme d'une intense lumière, alors qu'il marchait tranquillement dans les bois. Une forme lui apparut, et d'aucun pessimistes dirent que c'était Mandos lui-même. En tout cas, c'était un Maia, ou mieux un Valar car la Lumière d'Aman était sur son visage.
- Glorfindel !
Glorfindel sursauta, il y avait de quoi.
- Oui, Seigneur de L'Ouest ?
- Toi qui ne fut pas le premier à porter ce nom, tu à été choisi pour remplir une mission juste, une mission de bien. Elle sera dangereuse, l'espoir est mince que tu la réussisse, malgré cela, si tu réussi, le Mal en pâtira un jour ou l'autre. Accepte tu cette mission ?
- J'accepte volontier, mais quelle est la nature de cette mission ?
- Tu doit te retrouver. Tu dois retrouver celui qui a ton âge marchait à ta semblance même, tu dois retrouver Glorfindel !
- Mais n'est il pas mort ? N'est il plus qu'un triste squelette reposant sur les montagnes de Gondolin, ces mêmes montagnes aujourd'hui englouties lors de la Guerre de la Colère ?
- Tu est très versé en histoire, mais le pouvoir des Valar est grand, les montages peuvent êtres surélevés, et n'est pas encore mort celui qui attend aux cavernes de Mandos. Eru à dit : Le temps est venu que la Tête d'Or soit retrouvée (Glorfindel signifie Tête d'Or, allusion à ses cheveux dorés), car on a besoin de lui maintenant, même si pour cela l'Autre risque de mourir.
- Quoi ?!!!

Mais il était trop tard pour questionner, le songe se termina, et la silhouette disparut.

Glorfindel réfléchit alors, pendant longtemps il se tourmenta l'esprit. On lui demandait de se sacrifier. Se sacrifier, oui, mais pour une juste cause et pour un bien encore plus grand, or, n'était il pas Glorfindel le Juste ? Il alla voir Elrond le Semi-Elfe, et eu une discussion avec lui.
- Seigneur Elrond, ma peine est grande, mais en ces temps de besoin je dois vous quitter. On m'a choisit pour accomplir une mission d'une très grande importance.
- Voilà qui est bien dommage, répondit Elrond. Mais dans son coeur, il sentait un grand trouble. Je sens que des Ombres se dressent sur ton chemin.
- Je le craint, mais je ne me défilerait pas ! Répondit fermement Glorfindel, endurcissant son coeur.
- Il ne faut jamais cacher ses sentiments, car ce sont ses sentiments qui font la différence dans tous nos actes, et combien de malheurs auraient étés évités si nous nous étions fiés à eux. Beaucoup de gens eurent le sentiment que le Serment de Fëanor fut une mauvaise chose, mais ils n'écoutèrent pas leur coeur, et de grands maux surgirent.
- Je le sait bien seigneur, mais je pense que dans mon cas, les choses soient moins mauvaises en cas d'échec ; toutefois, je requiert votre aide, car j'aurais besoin d'armes d'excellente facture.
- Je vais vous aider pour cela, et je vous aiderais aussi de mes conseils, vous en aurez besoin, mais ne sacrifiez pas votre vie inutilement.

Ils discutèrent longtemps et quand Elrond fut au courant de tout les détails, il lui donna une épée d'acier Noir, à la semblance de celles faîtes jadis par Eöl, et son nom était Calak car on dit qu'elle avait été forgée à Valimar par les Calaquendi, les Elfes de la Lumière. Il lui donna aussi une côte de mailles tressée de fin fils de mithril et un bouclier de forme telle qu'affectionnent les Elfes.
Ainsi équipé, il faisait plaisir à regarder, son allure était celle d'un grand seigneur et un feux brûlait dans ses yeux.
Juste avant son départ, Elrond lui dit :
- Cette mission sera dangereuse, et nul ne peut l'accomplir seul. Cinq Elfes de ma maison t'accompagnerons ; ceux sont des messagers, montés sur des coursiers rapides, vifs comme le vent, silencieux comme les étoiles dans le ciel et tout aussi brillants dans leurs esprits. Maintenant va, et accompli ton destin !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aralegogi
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 551
Age : 27
Localisation : Morbihan (Bretagne)
Date d'inscription : 03/12/2006

MessageSujet: Re: Les aventures de Glorfindel   Dim 1 Avr - 15:06

J'ai commencé à la lire Balin, mais j'ai une question : ce projet semble ne pas correspondre à ton camp, à savoir le camp des Nains. Il ne traite pas d'eux du tout. As tu eu l'accord de ton chef de camp ?
Je crois que cette fic aurait plus eu sa place dans la section discussions générales.

_________________
-Ah ! L'Anneau ! dit Boromir, les yeux brillants. L'Anneau ! N'est-ce pas un étrange destin que nous devions endurer tant de peur et de doutes pour une si petite chose ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Balïn
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 521
Age : 26
Localisation : Morïa
Camp : Royaumes sous la montagne
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Les aventures de Glorfindel   Dim 1 Avr - 15:12

Non, cette fic n'a pas l'accord de mon chef de camps, je l'ai juste postée pour le plaisir de la lecture, et je m'apperçois que j'aurais mieux fait de la placer où tu me dit :S
Il n'y à qu'a la déplacer et après supprimer ce message ci.
Pardon de m'être trompé de section...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aralegogi
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 551
Age : 27
Localisation : Morbihan (Bretagne)
Date d'inscription : 03/12/2006

MessageSujet: Re: Les aventures de Glorfindel   Dim 1 Avr - 15:15

Il n'y a pas de problème, Balin Very Happy ! Je déplace en section discussions générales !

_________________
-Ah ! L'Anneau ! dit Boromir, les yeux brillants. L'Anneau ! N'est-ce pas un étrange destin que nous devions endurer tant de peur et de doutes pour une si petite chose ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Balïn
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 521
Age : 26
Localisation : Morïa
Camp : Royaumes sous la montagne
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Les aventures de Glorfindel   Lun 2 Avr - 10:34

Chapitre 2 : Embuscade dans les Montagnes


Ainsi commença le voyage, Elrond leur avait donné des cartes, avec des informations sur ce que l'on savait de l'emplacement de Gondolin, à l'époque où la Terre était jeune
et où mourut Glorfindel. Suivant les indications sur les cartes, ils passèrent par le Nord et puis à l'Est. Pour cela ils devraient traverser les monts Brumeux, suivre le chemin qui passait par forêt de Thranduil, aller jusqu'à Esgaroth, prendre enfin au Nord, et puis après... Après ils devraient improviser dans le grand désert du Nord où vivent les Dragons selon la légende.

Ils galopaient et galopaient encore, leurs chevaux courraient à tout allure, rapide comme les vents, inépuisables ou presque. A la fin du second jour, il atteignirent un col à près de 50 lieues à vol d'oiseau, et près du double avec tout les détours de la route et les chemins sans issues.
Ils campèrent au pied de la montagne qui était leur première escale. Celle-ci, bien que plus petite que les autres montagnes des environs mesurait tout de même près de 3 000 pieds de hauteur. Ils avaient choisi ce col là en particulier, non seulement en raison de la faible altitude a laquelle il se trouvait, mais aussi parce que aux dernières nouvelles, les Gobelins étaient installés soit plus au Sud, dans la Moria, soit beaucoup plus au Nord, et dans tout les cas, ils risquaient moins les surprises à cet endroit. Néanmoins, comme ne le manquèrent pas de penser les cavaliers, cela signifiait aussi que si on les repérait, ils seraient autant en danger quel que soit la direction qu'ils prendraient, cernés qu'ils étaient par les forces du Mal.

Ils installèrent le campement, une demi-douzaine de tentes, un feu de camps, et un arbre où étaient attachés les chevaux.
Après cela ils discutèrent autour du feu, et Glorfindel apprit que ses compagnons s'appelaient Elrir, Mandrë, Eltron, Adanwë et Randir.
Elrir et Eltron pouvaient être qualifiés de traditionalistes Elfes, ils étaient les archétypes même de leur race, et portaient des noms en E... courants chez les Elfes de haute lignée. Randir quand à lui était plutôt petit et râblé, brave comme deux, mais de caractère grognon. Andanwë était un grand guerrier, il était éclaireur, mais maniait une longue lame au fil d'acier avec une extrême dextérité. Avec Mandrë, le plus beau et le plus sage de tous, Adanwë était le préféré de Glorfindel. Tous étaient animés par la même envie de réussir cette importante mission.

Après avoir fait connaissance, ils allèrent ce coucher. C'est à partir de, ce moment-là que les choses se gâtèrent. Au début ce ne fut qu'un faible crissement, à peine perceptible, de très légers bruits métalliques, mais très vite, des Gobelins apparaissent au milieu du camps endormi.

Les Gobelins, comme tout le monde sait, sont des créatures viles et couardes, ils craignent la lumière du soleil et sont de mauvais combattants. Ils sont abjects, cruels et extrêmement stupides, mais ils sont aussi astucieux pour surprendre leur ennemis, et ils ont le pas très léger et voient parfaitement bien dans le noir. Ils se mettent en position en silence devant chacune des tentes, prenant leur temps pour prendre tout leurs ennemis aux piège : deux devant l'entrée de la tente, et un surveillant chaques côtés ; quelques-uns restent au milieu du campement, et commencent à piller (silencieusement) leur affaires, pendant que d'autres éteignent le feu.
A ce moment, leur capitaine donne le signal, et les Gobelins commencent à éventrer leur tentes.
Glorfindel le premier se réveille en sursaut et lance un grand cri. Il entend des mouvements devant les autres tentes et espère que les autres seront réveillés. Heureusement, ils avaient tous prévus ce genre d'événements, et c'est pourquoi Glorfindel n'a qu'à tendre la main pour saisir Calak son épée. D'un mouvement rapide du bras, il taillade son adversaire le plus proche qui s'effondre. Il en profite pour se relever à demi. Les tentures de part et d'autre de la tente cèdent progressivement sous les coups d'épés, Glorfindel comprend qu'il lui faut se sortir de là au plus vite. Avant d'être enfermé, il se rue au-dehors, passant devant le second Gobelin qui gardait l'entrée, celui-ci le frappe de son épée, mais Glorfindel dévie le coup, se jette sur lui et le transperce son aisément.

Mandrë et Randir sont comme lui déjà dehors, ils se mettent en triangle, et dos à dos essayent de repousser les Gobelins. Rapidement, huit tombent sous leur coups, mais ils fatiguent, et il reste au moins dix Gobelins. Voyant le combat sans issue, Glorfindel et Mandrë se précipitent sur le capitaine qui est surpris d'être la cible d'une attaque concentrée. Toutefois, plus fort et plus brave que ses compagnons, il se défend comme un beau diable et porte une estocade à Randir et lui déchire le bras gauche avant de trépasser sous le glaive vendeur de Mandrë.
Adanwë à son tour sort de sa tente, et Eltron le rejoint, ils ont livrés un rude combat au milieu de leut tente, et Eltron est égratigné au visage. Grâce a ce renfort, tout les cinq arrivent à vaincre encore plusieurs Gobelins. Voyant que la situation leur échappe, les six derniers s'enfuient, laissant dix sept des leur dehors inanimés à jamais, et sept dans les tentes de Glorfindel, Adanwë, Eltron et Randir. Quant à Elrir, il à succombé. Quand Glorfindel à crié, il s'est tapis sous ses couvertures, et nulle bosse ne venait le trahir. Quand ils sont entrés, les Gobelins ne l'ont pas vu et l'on crû enfui, et quand ils ont fait demi-tour, Elrir a jaillit et de son poignard en à égorgé deux, mais un coup dans le dos l'à mis hors-jeu rapidement. Quand Eltron se penche sur lui, il n'a que le temps d'expirer :

- Continuez sans moi, mon esprit s'en va rejoindre Valimar.

La compagnie dresse le lourd bilan, ils ont tués en tout vingt-six Gobelins, dont leur capitaine, mais ils ont eux-mêmes un mort et deux blessés et ils n'ont encore parcouru qu'une fraction du chemin jusqu'à l'ancienne Gondolin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Glorfindel
Chevalier de Dol Amroth
Chevalier de Dol Amroth
avatar

Nombre de messages : 562
Age : 26
Localisation : Namur Belgique
Camp : Hauts Elfes
Date d'inscription : 11/12/2006

MessageSujet: Re: Les aventures de Glorfindel   Lun 2 Avr - 13:02

Je n'aime pas trop ton récit car tu met en jeu des personnages connus. Tu leur fait juste faire d'autres actions que celles qu'on leur connait.
(Je parle d'Elrond, Glorfindel, du Valar).
essaie pour la suite de faire montre d'originalité dans tes autres personnages.
D'autres ont réussi à faire d'excellents textes sans reprendre de personnages connus.
enfin, sinon ton texte n'est pas mauvais ni la forme ni le fond.
Par contre, même conseil que j'ai déjà donné à d'autres,
pour tes récits emploie seulement deux temps à la fois (presque tout le temps enfin, sauf quand c'est impossible) :
Soit si le récit est un récit passé : IMPARFAIT ET PASSE SIMPLE (plus PQP)
Si le récit est un récit au présent : PRESENT ET PASSE COMPOSE.
Ce sont des temps complémentaires. Il est essentiel pour la forme de ton texte que tu emploi ces temps et exclusivement ces combianaisons.
(Ton texte n'est pas mauvais je le répète, pas du tout même, mais ce sera encore mieux si tu y parvient)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
balrog34
Rôdeur du Nord
avatar

Nombre de messages : 275
Age : 24
Localisation : Languedoc
Camp : isengard
Date d'inscription : 03/03/2007

MessageSujet: Re: Les aventures de Glorfindel   Lun 2 Avr - 13:21

Je trouve que c'est pas mal continue comme ca ,mais evite de trop parler des meme hero a chaque fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Balïn
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 521
Age : 26
Localisation : Morïa
Camp : Royaumes sous la montagne
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Les aventures de Glorfindel   Lun 2 Avr - 13:43

Heu là, je ne suis pas d'accord sur ton premier commentaire Glorfindel, il ne fait pas être jaloux parce que je parle de ton héro Very Happy
Non plus sérieusement, je pense que si je ne parle pas de personnages de Tolkien ça ne ferra pas très Fluff, de plus le Personnage principal n'est pas le Glorfindel du lovre mais un autre personnage du même nom.
La deuxième remaque sur les temps est des plus juste, mais ce n'est pas facile de tout organiser, donenr des descriptions, des scènes d'action, des rappels du passé en concordance avec les temps.
En tout cas, merci des encouragements, ça me fait plaisir !

Citation :
Je trouve que c'est pas mal continue comme ca ,mais evite de trop parler des meme hero a chaque fois.
Je vais continuer, mais désolé de te décevoir, si je chande de héros à chaques épisode, il me faudra placer un nouveau contexte à chaques fois.
Néanmoins, je te promet l'arrivée prochaine de plusieurs personnages, dont 2 (désolé Glorfindel) qui ont un rôle dans le livre.

Encore merci pour les encouragements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
spoutnyk
Gobelin de la Moria
avatar

Nombre de messages : 58
Localisation : Hobbitbourg
Camp : Comté
Date d'inscription : 28/03/2007

MessageSujet: Re: Les aventures de Glorfindel   Mar 3 Avr - 23:06

Bravo !!!!
En voyant ces deux gros paragraphes (chapites) , j'ai hésité à les commencer
Finalement je me suis lancé et je n'ai pas décroché....
J'ai tout de meme remarquer quelques imperfections
-concordance des temps non respectée
-Il est bizare chez un elfe d'etre de caractere "grognon", c'est un adjectif plutot en vigueur chez les nains , lol
Sinon je me suis fait dautres petites réfléxions qui ne devaient pas etre très importantes car je ne m'en souviens plus .

Encore bravo c'est passionant !!!!

PS ; essaye de faire essortir d'avanage les senitments des héros , c'est un point que j'adore chez Tolkien...... et tente de faire une ou deux descriptions qui rajouterons encore a ce superbe travail .

Bonne chance pour la suite Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Balïn
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 521
Age : 26
Localisation : Morïa
Camp : Royaumes sous la montagne
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Les aventures de Glorfindel   Mer 4 Avr - 10:38

Merci beaucoup, ça fait toujours plaisir à entendre !
Pour le caractère Grognon, je trouve qu'Eol l'Elfe Noir l'est assez, tout comme son fils, Maeglin, mais je vois ce que tu veux dire...
Si tu te rappelle ce que tu voulais me dire, tu n'a qu'a m'écrire en mp, je te répondrais avec joie !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les aventures de Glorfindel   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les aventures de Glorfindel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Collection] Romans d'Aventures / Gust. Aimard (La Bruyère)
» [Collection]Le Risque, aventures extraordinaires
» Collection "Aventures" ( 7 rue de la Paix )
» Les aventures étranges de l'agent IXE-13
» Mon magazine policier et d'aventures

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre de l'Anneau  :: Communauté et Communication :: Discussions générales-
Sauter vers: