AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Par ici les écrivains

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
georg
Héritier d’Isildur
avatar

Nombre de messages : 1150
Age : 23
Localisation : Far over the misty mountains cold
Camp : Les Enclaves Elfiques
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Par ici les écrivains   Dim 17 Déc - 20:35

Comme dans l'ancienne GA, vous pouvez posté vos oeuvres;

Bon ben, A MOI Shocked

d'abord on commence par un dico elfe, puis mon monde

Drayent = dra = arbre = yent = elfe arbre elfique

Car-Dym prononciation =Cardûm car en elfique le Y est prononcé U quand il est avant M , Car = limite = Dûm = montagne = limite par la montagne
Dael= arbre les elfes nommèrent leurs grandes forêts par Dael = Wanardael et Uyandael
Wanar = Grande = La grande forêt Uyandael = Uyan = belle = La belle forêt
Cigrian-Geled = monde magnifique
Pharad-Nihil = pharad =la meilleure = nihil =journée = bonjour
Dol-Velsinir = dol = couverture = velzinir = du noir
Goldur =culture
Amroth = lance
Glamorgathr = place forte gla = place = mor = de guerre = gathr = forte
Herdesin = cheval = prononcé = herdèssyn
Itihil = Homme
Arüyan = femme = arüyan = beauté de la nature
Hauyoer = guerrier
Amrothyent = lancier elfe
Äestlth = arc
Äestlthyent = archer
Duargaë = roi
Dardaé = bouclier
Luataé = la vie éternelle
Vindulae = La terre des grandes eaux
Yond=à
Vol=de quelque part
Yd=de quelque chose ou quelqu’un
Hyd=bien
Has=du
Ac=avec
Ita=toi
Peu fréquent Ira= Lui
Iriey=eux
Hayi=belle
Anarel=finit
Fonlay=fleur
Woth=ici
Windulaîn=air
Lecteraîn=licorne
Hoialay=rivière
Harlondîn=Mer
Leaïan=fleuve
Findey=fleur
Findea=plante
Haâë: hêtre
Yelendaïn
Diol=près
Drayeth = elfe des bois

Les elfes des bois sont les créatures les plus belles du Cigrian et du Cigrian-Geled. Au début de l’Age du feu quand les hommes étaient en peaux de bêtes, et se battaient entre eux. Les grands elfes, les Hauts-Elfes. Ces elfes faisaient déjà des cartes et perfectionnaient la magie
Traversaient le monde de fond en comble mais restaient loin des arbres qui les effrayaient, hormis certains des leurs y allèrent et s’y installèrent et firent beaucoup avec les arbres et inventèrent l’arc et l’eau éternelle
Qui les rendit immortels mais l’eau était principalement utilisée chez les hauts-elfes qui en firent des créatures bonnes et mauvaises comme les trolls et les gobelins et les licornes les pierre précieuses et les Rakz et les métaux d’acier les métaux elfiques comme: Zirik-zinen qui appartient au nains le Aomë qui était destructible que par la magie. Les elfes des bois étaient devenus experts en arc et lance en magie et parlaient même a certains animaux. Le premier royaume le plus développer après était celui des Demi-Elfes les Vindulae les gens du lac que la dame du lac protégeait des gobelins ces Hommes étaient de longueur vitale assez grande de 600ans c’étaient de grands chevaliers et regarder une cavalerie Vindulae partir a la bataille était magnifique. Suite d’eux furent les nains, les gens de la bière la mine et de la musique. Enfin venait le puissant Empire là vivaient les gens ordinaires puis venaient les Yaers:les gens erreurs-soldats. Enfin les monstres du monde les gobelins les Rakz les dragons les trolls les sang-froids des Groels les hommes sangliers. Les Groels étaient des hommes mélangés à des sangliers se fût la chose la plus horrible que les gobelins firent. Les Rakz furent les créatures qui eurent de l’eau après les elfes et se fut a ce moment que l’eau se transforma en eau normale . Les Rakz peuplèrent le Cigrian et furent les plus nombreux après les gobelins bien que moins soucieux de leur vie.
Les gobelins ne vivaient qu’au nord du Geled ou dans les montagnes
Mais la se tenaient les vieux nains . L’Empire fut forgé au vieil age tardivement mais ne césait de croître et venaient en aide a tout les peuples du N-O et Est .
Au CENTRE du monde vivent les éternels Orazios plus vieux que tout les elfes et qui que ce soit. le roi Orar avait près de 90000 ans quand il mourut. Les Oros ne montrent qu’au personnes de confiances leurs pouvoirs. Tout au sud dans les terres jaunes ou Wanar-Cigrian le grand monde . Même les elfes n’ont jamais poussé jusqu’à la-bas . Dès Forest luxuriantes jusqu’au au grand Luataé le sans nom de désert 9000 KM
La terre immortelle jusqu’aux canyons rouges. Alors qu’au sud tout est « Atteignable » Le nord est couvert d’eau sauf l’île Elerer la première terre en ancien elfique . Les Yaers sont les cousins des elfes et des Vindulae. Les Groels vivent au sud du Cigrian . Bordés par la mer par deux pays elfes à l’O et l’ E et au nord par la mer Biorol et les Orazios et leur pays ressemble a une geule de sanglier. Les terres elfiques sont bordées par la mer et par là part le golfe Reld au sud a l’ouest par les groels et au nord il y a la forêt Uyandael et la mer biorol au nord aussi une partie de Vindulae et de l’Empire et ressemble a un aigle ouvrant ses ailes. Vindulae est bordée par l’empire a l’est, au sud par les elfes au nord par l’Aertevin au n-e par le canal du cigne et s-o par la grande mer et par les gobelins. Aertevin est bordée au sud par Vindulae au nord il y a la baie Elfel et le reste par la mer. L’empire est séparé en deux . Au sud-o il y a la mer biorol et les elfes puis l’orazio au sud au sud est il y a les Rakz et au nord les gobelins Et au grand Ouest Wanardael.
Les Rakz sont bordés par l’ouest Orazie et les elfes au sud Sulirir et a l’ouest Wanardael . Sulirir au sud L’Océan au nord les Rakz et Wanardael. Elerer est au nord d’Aertevin. Yaers pirates au nord du cigne
Liérera des mercenaire la plus grande des îles de la mer a part Elerer se trouve au sud des Groels , Elfes et a l’ est de Sulirir.
Les montagnards habitent les montagnes bordant Aertevin et Vindulae . Les nains quant a eux vivent dans presque toutes les montagnes!!!!!!
ET sont éternellement en guerre avec les gobelins.
Les Bolgs se trouvent au nord du Geled-Cigrian ou comme il appelent le monde du Nord-Froid, Dolen-Den. Les Bolgs sont des plus mystérieux de Tout le Vieux Monde, Ils Habitent cette terre depuis 681 à l’Age Premier. Composé de sept lacs en 1340 a l’age Impérial ils furent transformés en la « Mer Noire » Bien que ce fut une Tragédie la civilsation fut Ocupée 5000 ans par les Rakz. Puis il fut libéré(le Pays) par les Elfes Noirs alliés a L’Empire et repris en Territoire Impérial mais les Bolgs ce révoltèrent et Le Pays devit hostile a chaque race gouvernée par les Grands « Tsar » Et leurs guerriers sont aussi redoutables que la Mer et aussi implacables et méchant qu’un tremblement de terre. Guerriers Courageux mais intelligents entraînés de leur plus jeune age(3ans) au saut ou Batailles bien que personne n’est assez fou pour les approcher et notons aussi qu’il sont hospitaliers au Gens Perdus mais sont implacables avec les Trolls des Neiges et aux Rakz. Sulirir la « terre sèche » S’étend au Sud-Ouest avec la Sulirie et au Nord-Est par la Sulirée. Sulirée est un pays sec mais bizarrement peuplés de steppes brumeuses. Les gens sont petits, aux yeux en amande mais personne ne vois jamais ce qu’il sont, des hommes, des elfes, ni personne ne semble savoir ce qu’il sont tous ce qui ce sait sur eux c’est leur maîtrise du vin!
Sulirie quand a elle est un pays ou les hommes sont métis et avec des sourcils noirs. Les Groels sont les « hommes » les plus mystérieux de la Terre personne ne sait ni n’as jamais su d’ou il ont jamais pu venir. Voici un Calendrier elfe utilisé par les gens pour pouvoir s’orienté en par le temp

CALENDRIER.
1er mois : Geledan (le moi découvert)= Ghèlèdhann
2ème mois: Yorihrir (L’astre découvert)= I o r i r i r
3ème mois: Falaë-Dym (Beauté du monde) Fa la ê doum
4ème mois:Vindihel (Eau de perle) Vinn di hell
5ème mois: Utulien (Forestelle ) Outoulienn
6ème mois: Viennderaï (Venue méridionale) Viennderaiii
7ème mois: Yentahär: (Seigneur elfe ) Yentaar
8ème mois : Hufi-Farla (royaume vert) Ou fi faarla
9ème mois : Gireldenya (terre de grande pureté) Gui-rel-den-i-a
10ème mois : Alanye (nouvelle terre)Ala-nye

VERBES

Être
I hall
Ia alm
Hie hall
Y haleth
Ye haler
Al Haley

Avoir
I am
Ia am
Hie am
Y amr
Ye amr
Al ameY

Autres exemples ex: venir=dien
Var=partir
Sauver=Vindel


et la carte



Dernière édition par le Dim 17 Déc - 20:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guerre-anneau.forumpro.fr/index.htm
georg
Héritier d’Isildur
avatar

Nombre de messages : 1150
Age : 23
Localisation : Far over the misty mountains cold
Camp : Les Enclaves Elfiques
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Re: Par ici les écrivains   Dim 17 Déc - 20:43

J’était dans le bar et je parlais de gastronomie

Vivement et avec des gens enthousiastes jusqu’à minuit
Puis je restât a parler avec un grand homme d’ailleurs
-Alors, très cher j’imagine que vous ne connaissez pas les valeurs,
Et alors de son regard il me pénétra, cet homme
-Non je n’en connais point dit-je donc en somme
-Alors écoutez! Et il commença a chanter:
Loin du village ou nous sommes en train de parler
Se trouvent des rivières et des collines vertes
Et dans chaque y a des indices de découverte
Et loin très loin il y a des pays de grandes neiges
Et leurs villes se réveillent la neige fond et le monde se lève
Les oiseaux chantent et le soleil sourit le monde est là
Et c’est là que le monde est meilleur. Neige, eau et vie, ah!
Mais loin de là se tiennent des autres choses
Là, il y a des guerres, des montagnes d’or pour ceux qui osent
Il y a des gens bon et mauvais et il y a ceux aux gros pieds
Et maintenant puisque tu est là écoute moi je te dirai la vérité
Puis il plissa les yeux et eut un sourire puis il cria:
-Monsieur le patron, allez vous en car le maître ici c’est moi!
Le patron bien qu’ému lui dit mais qui êtes vous
Pour toute réponse dans les yeux il regarda et le patron restât tout mou
Puis l’homme se tournât vers moi: Ne vois tu donc pas?
C’est moi, ton ami William de l’étalon et la vieille reine!
C’était lui, changé quant à sa venue il avait de la veine
Que fait tu ici? tu ne devais pas revenir! lui dis-je
Je reviens pour toujours à L’étalon dit il en devenant rouge
Car de là ou je viens j’ai vu trop de choses qu’il dit en frissonnant
Mais je t’offre a boire. Et nous bûmes à sa santé et il redevins lent
William que je lui dit tu es courageux et si tu pars cette fois, je viens
!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guerre-anneau.forumpro.fr/index.htm
Blaze
Gobelin de la Moria
avatar

Nombre de messages : 67
Camp : Gondor et Numenor
Date d'inscription : 13/12/2006

MessageSujet: Re: Par ici les écrivains   Dim 17 Déc - 21:13

Pas mal!je vais pouvoir sortir 2 ,3 truc elfiques maintenant ! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
georg
Héritier d’Isildur
avatar

Nombre de messages : 1150
Age : 23
Localisation : Far over the misty mountains cold
Camp : Les Enclaves Elfiques
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Re: Par ici les écrivains   Dim 17 Déc - 21:20

Le dico c'est moi qui l'ai inventé, c'est pas celui de Tolkien^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guerre-anneau.forumpro.fr/index.htm
Blaze
Gobelin de la Moria
avatar

Nombre de messages : 67
Camp : Gondor et Numenor
Date d'inscription : 13/12/2006

MessageSujet: Re: Par ici les écrivains   Dim 17 Déc - 21:26

ok mais c'est pas grave celui de tolkien est plus compliqué !!le tiens est facile!!Encore Bravo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Remus
Berserker Uruk-Haï
avatar

Nombre de messages : 182
Age : 26
Localisation : Montélimar/Strasbourg
Camp : Royaumes sous la montagne
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Re: Par ici les écrivains   Dim 17 Déc - 22:12

Ah le retour de ce bon vieux topic, attention je suis sur le point de finir mon chapitre 4!!!! Hé hé je posterai tout ça bientôt.

Georg ton histoire semble bien sympa mais elle manque de structure... Il n'y a pas de chapitre?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
georg
Héritier d’Isildur
avatar

Nombre de messages : 1150
Age : 23
Localisation : Far over the misty mountains cold
Camp : Les Enclaves Elfiques
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Re: Par ici les écrivains   Dim 17 Déc - 23:10

Pour l'instant je rassmeble mais idée (dans ma tête) mais le principe est là désolé si c'est pas génial, mais je suis toujours en attente du ch. 4^^

(La terre de l'alliance c'est bien ça?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guerre-anneau.forumpro.fr/index.htm
Eorl le Jeune
Elfe de Fondcombe
avatar

Nombre de messages : 300
Age : 23
Camp : Rohan
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Re: Par ici les écrivains   Lun 18 Déc - 18:36

Moi j'ai la flemme de tout reposter, et puis je posterai seulement celles que j'aurai fait pour la compèt (quand elles auront été notées bine sûr)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Remus
Berserker Uruk-Haï
avatar

Nombre de messages : 182
Age : 26
Localisation : Montélimar/Strasbourg
Camp : Royaumes sous la montagne
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Re: Par ici les écrivains   Lun 18 Déc - 19:11

Chapitre 1 :
Le retour du mage



Inodor ferma les yeux…Pendant un instant il oublia ce monde, pendant un instant Inodor était ailleurs…Puis il ouvrit ses paupières doucement, il orienta son regard vers la seule ouverture de sa cellule. Il s’imprégna des premiers rayons du soleil et regarda longuement la citée des nuages apparaître derrière la nuit. Chaque matin le monde entier se réveillait sous cette ville merveilleuse, mais pour Inodor cette banalité était un véritable spectacle. C’était le seul moment de la journée où il pouvait rêver paisiblement de sa vie passée.

Car en effet Inodor ne rêvait plus vraiment…Confiné dans cette cellule à l’odeur humide, à l’espace restreint, et au conditions de vie insupportable, Inodor patienté. Faisant preuve d’une ténacité incroyable le magicien déchu attendait inlassablement le moment propice, le moment ou il s’évadera pour toujours des Terres de Cendres.

Il regarda avec dégoût l’eau croupis de sa vielle calebasse et le reste de son repas dévoré par les rongeurs. Inodor n’avait pas faim, il n’en éprouvait plus le besoin. Seul l’envie de fuir ou de mourir l’intéressait. Et c’était aujourd’hui qu’il devait s’échapper...Aujourd’hui ou jamais.

Des pas lourd et sonores retentirent dans le couloir. Une lumière illumina les parois insalubres de la pièce et éclaira un homme de grande carrure.

Les hommes étaient rares dans les armées de l’Esprit Noir mais ils étaient néanmoins la race la plus aisément corruptible après les stupides Goroks du Morbanc. Les hommes corrompus formaient une élite exceptionnelle dans l’organisation militaire des Terres de Cendre et restaient la race supérieure malgré le nombre incroyable de vermines Goroks qui peuplaient les contrées maléfiques. La plupart d’entre eux étaient des barbares de l’Horizon Rouge, une terre nordique sous le contrôle de l’Esprit Noir et de ses chefs Hérétiques. Mais d’autres humains issus de milieux très civilisés tels que les Acabanciens, furent corrompus et à leur tour contrôlés par l’Esprit Noir.

L’homme avança et éclaira la cellule du magicien qui le regardait fixement. Le guerrier lui adressa un sourire moqueur et dit d’une voix puissante :
-C’est l’heure sorcier !

La porte s’ouvra et échappa un bruit strident, le magicien rampa et se leva avec le peu de force qui lui restait. Le soldat le guida dans le couloir étroit à l’odeur oppressante et ils continuèrent vers une salle plus large ou quelques Goroks montaient la garde.

Ces créatures plus petites et moins habiles que les hommes étaient les monstres les plus répandus dans l’armée du sombre seigneur. Les Goroks étaient des êtres primitifs avec une intelligence ce limitant à comprendre l’usage d’une arme. Ces soldat au cœur haineux complaisant la mort et le chaos n’obéissaient à aucune loi sinon la leur ou c’elle de leur maîtres. Ils ne sont fidèles ou loyaux envers personne. Leurs stupidités les mènent même parfois à s’entretuer pour des raisons insignifiantes. Cependant, malgré leurs inconvénients en grands nombres, ils sont de la main d’œuvre efficace et peu cher. Utilisant leurs propres mains pour forger leurs instruments de guerres ils sont donc peu coûteux et peuvent se produirent très rapidement à grande échelle car leurs lâchetés naturelle les rendent aisément manipulables par des suggestions magiques. Certains même savaient manier des sorts basiques se faisant nommés chamanes, ces derniers étaient les sous dirigeants des hordes Goroks après les Chefs Hérétiques.

Inodor observait la scène…Apparemment un vif malentendu c’était installé dans la conversation entre l’homme et les Goroks. Il n’était pas rare de voir ces deux races générer des rivalités constantes dû en partie à cause de la stupidité des Goroks qui cherchait à provoquer inutilement les humains. La dispute prit une ampleur importante jusqu’à que l’homme s’interposa physiquement lorsque l’une des vermines jeta Inodor à terre. Une folie entama alors soudainement l’esprit des Goroks qui se jetèrent sur le gardien. La confusion générale gagna la pièce trompant l’attention du gardien. Inodor saisit l’incroyable occasion et s’échappa de la pièce.

Puis le magicien couru ! Couru encore et encore ! A une vitesse folle sans aucune réflexion tournant à droite, à gauche ! Totalement désemparé, il voulait quitter cet endroit mais ne savait comment si prendre. Inodor se demandait comment il pouvait conserver un tel rythme. Apres les milliers de punitions et tortures qu’il avait subit, sa peau était maculée de sang sec et son corps recouvert de multiples blessures irréparables. Il couru encore, puis son esprit embrumé par l’effort et sa tête alourdie par sa course l’arrêta…Et il chuta. Essoufflé, à bout de force, Inodor ne savait ni ou il se trouvait ni comment s’en sortir. Le magicien crut un instant que touts espoirs étaient perdus et que la folie l’emportait. Il s’isola un instant et il réfléchit.

Mais un groupe de Goroks aussi bruyant que stupide passait par là et brisa les songes du magicien. Ces derniers passèrent devant lui indifférents mais avec néanmoins un regard méprisant et poursuivrent leurs marches. Une idée émergea dans l’esprit d’Inodor qui alors se leva pour interpeller les sentinelles. Si sa disparition n’avait pas encore fait le tour de la forteresse Inodor pouvait facilement se faire passer pour un sorcier ou un disciples. Apres tout les Goroks ne lui avaient même pas manifesté la moindre attention et son apparence cadavérique et mystérieuse lui procurait un aspect maléfique comparable aux Hérétiques.
-Vous là ! Accompagnez moi vers la sortie la plus proche ! dit le magicien sur un ton qui se voulait persuasif.

Il eut un silence angoissant. Les Goroks s’échangèrent des regards perplexes et s’approchèrent d’Inodor doucement. Une sueur froide traversa le dos de ce dernier.
-Je suis un disciple des Hérétiques, poursuivit Inodor qui manquait de plus en plus d’assurance, je dois partir en mission ! Guidez vois vers les sorties secondaires !

Les Goroks cessèrent tout bruits. Inodor savait très bien à quel point les Chefs Hérétiques étaient crains des Goroks et qu’attirer leurs mécontentement était synonyme de mort ou de tortures. Dans le doute les Goroks accompagnèrent le magicien. Inodor dissimula son visage dans l’ombre de sa capuche et évita tout regards indiscrets de peur de trahir l’identité qu’il s’était composé.

Le groupe arriva dans une grande salle constituée d’une haute porte de bois et de fer entourée d’un engrenage complexe. Les Goroks activèrent un levier qui émit un son si bruyant qu’Inodor faillit s’accroupir sous la douleur stridente. Mais le bruit se perdit dans le fond des couloirs et les roues mécaniques qui entourées l’accès crissèrent encore plus fortement. La porte s’ouvrit lentement et semblait emporter avec elle le sol qui vibrait jusqu’au pieds du magicien déchu.

Inodor traversa et sorti rapidement. Il regarda autour de lui ce qu’il aurait pensée être la liberté mais il se rendit compte que d’avoir échapper à ce dédale obscure n’était rien face au ruelles insalubres et dangereuses de la ville maléfique du Lordoc.

Le magicien rentra une nouvelle fois son visage dans son capuchon et tenta de passer inaperçu par mis la foule. La citée était en réalité un énorme centre militaire construite et compléter par les hommes et les Goroks du Morbanc. Lordoc était une ville sans lois sombrant dans l’anarchie la plus totale ou seule les plus forts pouvaient survivre librement. Les rues de cette citée souillées par la corruption et la haine n’étaient rien de plus que des hameaux de ciments et de bois ou les Goroks s’en contentaient fort bien pour y vivre. Inodor s’enfonça aléatoirement dans les quartiers nauséabonds. Mais il savait comment s’échapper de ces lieux maudits. La seule issu était le port qui s’orientait directement vers la mer des rivages et d’où plusieurs bateaux pouvait mener les espions de l’Esprit Noir jusqu’au Terre de l’Alliance. Apres avoir chercher pendant plusieurs minutes la bonne direction, Inodor se détacha de la foule tumultueuse et marcha en direction de la zone portuaire. Le magicien reconnu tout de suite le quartier humains ou des bâtisses plus solides, quoi que très salles, se dressaient autours de multiples commerces. Inodor alla droit vers la berge ou quelques bateaux de pécheurs et de transports à l’aspect douteux bougeaient au rythme de l’eau trouble. Un homme qui semblait attendre la venue de clients proposa au magicien la traversé jusqu’à l’île du Ponos, un territoire dérobés aux Acabanciens par les troupes de Garor.
-Très bien qu’avez-vous en échange ?

Pendant un instant Inodor demeura dans l’incompréhension. Même si le Sombre Seigneur avait violé et pervertie l’esprit des hommes, ce dernier ne sus enlever leur inlassable goût pour l’or et le commerce. Le magicien se rendit compte qu’il n’avait rien à proposer et fuit le regard du passeur qui se faisait plus insistant.
-Je vous payerai une fois arrivée au Ponos. Là-bas m’attendent des espions qui auront les moyens de couvrir mes frais.

Mais l’homme loin d’êtres aussi stupide que les Goroks demanda une preuve concrète et le magicien tendit le bras droit brusquement et dévoila autours de ses effroyables traces de tortures un tatouage d’un rang supérieur. Celui de l’Esprit Noir, qui témoignait qu’autrefois Inodor avait servit le Sombre Seigneur aussi fidèlement que Garor ou les Chefs Hérétiques et que par conséquent sa parole devait être respecté. L’homme lui adressa un regard sceptique et le laissa embarquer à contre cœur. Inodor sentit bientôt la liberté arriver…



Trois jours s’étaient écoulés depuis que les deux voyageurs avaient quitté la berge. Et déjà l’immensité de la mer avait supprimé toute terre dans leurs champs de vision. Fatigué de ce trajet interminable, Inodor se sentait aussi seul que dans son horrible cellule. A un tel point qu’il en oublia le guide silencieux situé à l’autre bout de la barque, ramant inlassablement. L’homme ne lui avait pas adressé le moindre mot depuis le début du voyage et les deux passagers ne s’échangeaient qu’un bref regard lors des maigres repas. Inodor c’était d’ailleurs tellement méfier de ce dernier qui n’osait dormir et préférait sommeiller légèrement, gardant toujours un œil ouvert.

Une brume épaisse arriva lentement autours de l’embarcation qui s’étala sur la peau du magicien et venait se perler en de multiples goûtes froides lavant au passage la crasse qu’il l’enveloppait. Les vagues qui jusque la s’étaient glissées docilement sous le bateau semblaient à présent s’agitaient et se brisaient contre la coq se qui faisait tanguer l’embarcation. Le mouvement de la mer rendit le voyage encore plus désagréable et l’orage gronda sous des nuages chargeaient d’orages. Puis un éclair déchira le ciel et la pluie se mit à tomber. L’homme à l’allure sombre regarda le ciel et marmonna des formules dans un dialecte étrange, maudissant les dieux. L’orage pris rapidement une autre ampleur, se transformant vite en tempête. La mer se déchaîna et étala de longues vagues menaçant de faire tomber le bateau. Inodor s’agrippa et l’homme impuissant face aux forces de l’océan faillit tomber par dessus bord. La pluie continuait de tomber à un tel rythme que la barque en fut remplie et que les deux voyageurs durent vider l’eau de leurs propres mains.

Soudain une ombre gigantesque troubla leurs visions et l’homme jeta un regard instinctivement et aperçut une vague gigantesque tel un colosse qui s’étirait au dessus d’eux. Le guide adressa un dernier regard impénétrable à Inodor avant de voir chavirer le bateau, écrasé sous le poids de l’eau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Remus
Berserker Uruk-Haï
avatar

Nombre de messages : 182
Age : 26
Localisation : Montélimar/Strasbourg
Camp : Royaumes sous la montagne
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Re: Par ici les écrivains   Lun 18 Déc - 19:12

Voilà j'vous laisse commenter le premier chapitre pour ceux qui ont le courage de lire.

--> Bonne lecture Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
georg
Héritier d’Isildur
avatar

Nombre de messages : 1150
Age : 23
Localisation : Far over the misty mountains cold
Camp : Les Enclaves Elfiques
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Re: Par ici les écrivains   Lun 18 Déc - 20:40

Juste une question Inodor de inodore ou c'est comme ca?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guerre-anneau.forumpro.fr/index.htm
Remus
Berserker Uruk-Haï
avatar

Nombre de messages : 182
Age : 26
Localisation : Montélimar/Strasbourg
Camp : Royaumes sous la montagne
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Re: Par ici les écrivains   Lun 18 Déc - 21:09

Non c'est comme ça ^^

Rien avoir avec un produit inodore, enfin bon pas toujours facile de trouver un nom, en plus ce chapitre est vieux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Par ici les écrivains   

Revenir en haut Aller en bas
 
Par ici les écrivains
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vos dédicaces d'écrivains, de dessinateurs...
» Maisons d'écrivains
» Bureaux d'écrivains
» ABC des écrivains frnaçais et étrangers
» Dictionnaire d'écrivains

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre de l'Anneau  :: Communauté et Communication :: Discussions générales-
Sauter vers: